Design de police pour dyslexie : optimisation des couleurs pour une lecture facilitée

La dyslexie est un trouble affectant de nombreuses personnes. Pour ces dernières, les polices idéales sont des alliées qui simplifient la lecture. Des recherches récentes en la matière se concentrent sur des palettes optimales pour créer une expérience de lecture aussi facile et agréable que possible pour les personnes dyslexiques. Que faut-il retenir d’essentiel sur le choix des polices pour les dyslexiques ?

Les principes typographiques pour dyslexiques

Quand on parle de dyslexie, le choix des lettres devient très important. 

Dans le meme genre : comment réussir dans les jeux vidéo de stratégie en temps réel

Des polices claires et lisibles

Des polices comme Arial, Verdana ou Helvetica sont assez intéressantes parce qu’elles ont des lettres simples et claires. Il existe aussi des polices spéciales pour les dyslexiques, à l’image d’Open-Dyslexic, qui présentent des caractéristiques comme des lettres plus larges pour faciliter la lecture. Comme vous le lirez sur newsbook-mobilax.fr, le but est de rendre l’apprentissage et la lecture plus simples. De plus, même si la plupart des gens n’aiment pas la police Comic Sans MS, elle est plutôt bonne pour les dyslexiques avec ses formes décontractées.

Des polices adaptées aux difficultés de lecture

Il y a aussi des polices comme Sassoon pour les enfants qui apprennent à lire, et Lexia Readable pour une lisibilité maximale.

A lire en complément : comment réussir sa stratégie de marketing d’influenceur

Les experts continuent de créer de nouvelles polices pour aider les dyslexiques. Comme Sylexiad par exemple pour les adultes et Andika. Chaque police est faite pour répondre à un besoin particulier, donc il faut choisir celle qui marche le mieux pour chaque personne dyslexique. Entre autres, la personnalisation est importante pour concevoir des outils de lecture qui marchent bien.

Conseils pour choisir les couleurs de police et de fond idéales

La dyslexie peut rendre les contrastes et les couleurs plus importants pour une lecture confortable. 

Le choix de combinaisons de fonts appropriés

Il est conseillé d’opter pour des combinaisons de couleurs, de polices et de fonds avec un fort contraste, en vue d’améliorer la clarté. Les couleurs non conventionnelles, comme le bleu marine sur un fond crème, peuvent être bénéfiques. Néanmoins, ces couleurs peuvent toujours ne pas convenir aux personnes ayant des difficultés de vision de couleurs.

Comprendre le rôle des nuances de couleurs

Pour les daltoniens, il est conseillé d’éviter les combinaisons difficiles, comme le rouge-vert ou le bleu-violet, pour maximiser la lisibilité. Des nuances spécifiques peuvent aider à compenser les troubles de la vision des couleurs. En ce qui concerne ceux qui ressentent le texte bouger, l’utilisation de filtres de couleurs, comme des pochettes transparentes colorées, peut réduire les reflets et améliorer la stabilité visuelle, offrant ainsi une lecture plus aisée.

En tenant compte de la sensibilité à la lumière, priorisez des lumières chaudes comme celle des ampoules LED, pour créer un environnement de lecture optimal. Cette lumière douce diminue l’éblouissement, soulage la tension oculaire et facilite la concentration et la reconnaissance des lettres.

Comme souligné plus haut, la dyslexie est un trouble réel et il n’est pas à négliger. Néanmoins, avec les avancées technologiques il est possible pour les dyslexiques de lire sans trop de complications.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés